Bavarois à la Vanille

Publié le par Nathalie

Voilà une recette qui remonte des tréfonds de mon disque dur puisque réalisée "à l’arrache" pour le dessert du réveillon de Noël 2015…

Ce jour-là j’avais imaginé réaliser une sorte de tiramisu géant que j’aurais pu couper en belles parts… malheureusement, ce dessert est resté à l’état de doux rêve puisque je me suis lamentablement ratée en le réalisant !

Bref, une fois mon gâteau loupé, il ne me restait que quelques œufs, un peu de lait et de crème et les biscuits des enfants (parce que oui, je suis une mère indigne qui volerait le goûter de sa propre progéniture juste pour réussir à impressionner les invités du réveillon !).

Donc les photos sont nulles, mais la recette est bien ! Parce que depuis, forcément, je l’ai refaite (mais pas photographiée pour autant) et c’est toujours un succès !

Pour 6 à 8 personnes
Mousse bavaroise vanille

- 25cl de lait
- 25cl de crème fleurette
- 80g de sucre en poudre
- 2 jaune d’œufs
- 1 gousse de vanille
- 3 feuilles de gélatine

Miroir Cacao
- 30g de cacao non sucré (type Van Houten)
- 30g de crème fleurette (ou 3cl si vous préférez)
- 50g d’eau
- 50g de sucre en poudre
- 1 feuille de gélatine

Pour le montage
- 1 boîte de biscuits à la cuiller
- environ 40cl de café fort, non sucré

Le bavarois

Dans un saladier, fouettez les jaunes d'œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Mettez la gélatine à ramollir dans de d'eau froide.

Pendant ce temps, faites chauffer le lait additionné de la gousse de vanille fendue ET grattée (donc avec les grains, pour ceux qui suivent !).

Une fois chaud (mais pas bouillant), versez le lait sur les jaunes d’œufs blanchis en mélangeant bien.

Remettez le tout dans la (même) casserole et faites cuire tout en continuant à remuer à la cuillère en bois jusqu'à ce que le mélange épaississe et nappe la cuillère.

Mettez hors du feu, retirez la gousse de vanille puis ajoutez la gélatine ramollie et bien essorée.

Laissez refroidir, mais pas trop non plus : il ne faut pas que la gélatine ait pris mais si le mélange est chaud la mousse ne prendra pas. En mettant au frigo, comptez une heure. Et si vous avez un thermomètre pour vérifier, je dirais que la température idéale est d’environ 30 à 35 °.

Battez la crème fleurette en chantilly bien ferme.

Quand la crème anglaise est froide, mélangez délicatement à la chantilly puis réservez (mais pas trop longtemps, puisqu’il y a de la gélatine et que ça va prendre vite).

Sortez un cercle de 22 centimètres (ou un moule à charlotte, ça marche aussi). Posez-le directement sur le plat de service.

Dans une assiette creuse, mettez votre café non sucré puis trempez des demis biscuits à la cuillère pour faire un joli tour à votre cercle, face bombée vers l'extérieur. Recommencez avec des biscuits entiers pour réaliser le fond.

Ressortez la mousse bavaroise et étalez là dans le cercle, sur les biscuits.

Lissez bien puis mettez à couvert au frais pendant au moins 2h avant de préparer le glaçage miroir au cacao.

Le glaçage

Mettez la gélatine à tremper pendant une dizaine de minutes dans de l’eau froide.

Mettez l’eau, le sucre et la crème dans une petite casserole et portez à ébullition (le sucre doit fondre).

Ajoutez le cacao en poudre et mélangez bien pour obtenir une consistance lisse.

Incorporez ensuite la gélatine essorée en continuant de mélanger.

Quand le glaçage est prêt, attendez qu’il refroidisse en peu (vers 35°, c’est bien : encore liquide mais pas assez chaud pour faire fondre la mousse), puis recouvrez le dessus de votre bavarois.

J’y ai ajouté du pralin, mais vous pouvez le laisser tel quel ou vous lâcher sur la déco (surtout si c’est pour Noël !).

NB : évidemment, un bavarois est toujours mieux s’il est réalisé la veille mais vous pouvez tout à fait le confectionner le matin pour le soir même.

 

Commenter cet article

Recette chef olfa 02/12/2016 20:37

J aime bien merci pour la recette