Cannelés

Publié le par Nathalie

canneles-4-copie-1.jpg

Comme beaucoup de gourmandises, les cannelés ont été inventés par des religieuses, celles du couvent de l’Annonciade à Bordeaux. Il faut croire que les privations imposées par les rites religieux font invariablement fleurir un grand besoin de douceur et de réconfort… Humm… mais c’est un autre sujet, ne nous égarons pas !

J’en fais souvent après avoir fait des financiers puisqu’il me reste des jaunes d’œufs inutilisés que je conserve au frigo.

Ingrédients

- 1/2 litre de lait
- 2 œufs entiers
- 2 jaunes d’œufs
- 25 g de beurre
- 200 g de sucre
- 100 g de farine
- 1 gousse de vanille
- rhum, ou épices

La veille

Mettez le lait, le beurre et la gousse de vanille fendue et grattée dans une casserole et portez à ébullition.

Pendant ce temps, mélangez la farine et le sucre et jetez-y les 2 œufs et les 2 jaunes. Amalgamez le tout jusqu’à obtention d’une jolie pâte bien ferme.

Lorsque le lait a bouilli, retirez le du feu et filtrez-le à la passoire (mais pas trop fine sinon adieux les grains de vanille !).

Détendez peu à peu le mélange farine/sucre/œufs avec le liquide. Vous devez obtenir la consistance d’une pâte à crêpes.

Laissez refroidir complètement et ajoutez une cuillère à soupe de rhum. A la place, vous pouvez mettre une cuillère à café d’épices diverses : cannelle moulue, mélange à pâtisserie, badiane…

Mettez au frigo au minimum 12h, au mieux 24 heures et au maximum 48h.

Le repos est une étape cruciale !

canneles-1.jpg

Le jour J

Sortez la pâte du frigo et préchauffez le four à 250° pendant un bon 1/4 d’heure (il faut impérativement que four soit très chaud).

Remplissez vos moules à cannelés au 3/4.

Enfournez et laissez cuire 10 minutes avant de baisser le thermostat à 160°. Laissez encore cuire 30 minutes et démoulez encore chaud.

canneles-2.jpg

NB : Le temps de repos et la cuisson font tout alors attention à bien surveiller !

J’utilise des empreintes en silicone et je ne les graisse pas, bien que certains puristes conseillent de beurrer et sucrer les moules, quels qu’ils soient. Je le faisais au début, mais, n’ayant pas noté de différence flagrante, j’ai préféré arrêter !

Commenter cet article

sandra 06/01/2008 08:57

ah les cannelés, j'adore! j'en veux bien un, stp!!!biz