Cheesecake vanillé et sauce Carambar®

Publié le par Funrabbit

Voilà la première entorse à mes bonnes résolutions de printemps : le cheesecake dominical...

Faut dire que j’ai une excuse de taille : le cheesecake, c'est énorme (pour moi toute seule) et je ne peux donc jamais en faire, sauf si une bonne âme vient me rendre visite.

Et ce dimanche, Cécile est venue. Cécile c’est une fille sympa qui aime bien le vin, le fromage et le cheesecake… Une amie à avoir quoi !

Donc, non contente d’avoir un excellent prétexte pour "fauter", je me suis mise à la tâche samedi (parce que le cheesecake, ça se fait la veille, c’est du sérieux) et j’ai même pris le temps de réaliser une petite sauce caramel avec des Carambars® (piquée chez Sha et un peu remaniée).

Attention aux amateurs de gâteau au fromage "français" : ça n'a rien à voir ! Les personnes à qui j'ai servi ce cheesecake et qui s'attendaient à un Tourteau charentais on été bien surprises, pour ne pas dire déçus ! Il s'agit là de sucre/salé réservé à un public averti, féru d'étrangeté culinaire et autres bizarreries américano-anglaises...

Pour 8 personnes
- 3 œufs
- 150g de fromage blanc à 20%
- 600g de fromage à tartiner (type St Morêt®)
- 150g de sucre
- 2 cuillères à café de vanille liquide

Couche biscuitée
- 200g de Roudor®
- 100g de beurre

Sauce Carambar®
- 10 Carambars
- 10cl de lait entier
- 30g de beurre salé
- Quelques grains de fleur de sel

 

Préparation

Réduire les biscuits en poudre très fine et y ajouter le beurre fondu.

Bien mélanger et tasser le mélange au fond d’un moule à charnières, ou même un moule à tarte (finalement, peu importe que vous arriviez à le démouler ou pas, l’important c’est de réussir à l’enduire de sauce !).

Réservez au frais le temps que le beurre fige (environ 15-20 minutes).

La crème

Préchauffez le four à 150°.

Battez les fromages frais et blanc dans un grand saladier avec le sucre et la vanille.

Quand le mélange est fluide, ajoutez les œufs un par un sans cesser de battre (ça peut être sportif si vous n’avez pas de robot, mais je pense qu’entre chaque œuf, vous pouvez aussi arrêter le batteur).

Coulez le mélange sur le fond de biscuits et enfournez 1 heure.

La sauce

Dans une petite casserole, mettez les Carambars®, le lait et le beurre.

Portez à ébullition sur feu très doux en remuant constamment.

Laissez réduire 5 minutes en remuant toujours pour l’homogénéité du mélange.

Versez dans un petit pot et laissez refroidir complètement avant de fermer et mettre au frais.

Le lendemain

Servez à votre Copine Cécile (ou autre si vous n’avez pas ma chance) une énorme part de cheesecake accompagnée d’une généreuse cuillère de sauce caramel et profitez de l’instant !

La sauce aux Carambars® peut avoir un peu trop figé au réfrigérateur : passez-là 20 secondes au micro-ondes pour la liquéfier un peu.

Si vous avez des boîtes hermétiques, vous pouvez conserver ce gâteau au réfrigérateur pendant 3-4 jours

Commenter cet article

Marion 05/05/2011 18:46



Cette recette est merveilleuse. Sincèrement Merci. Seul bémol, même si je laisse refroidir la petite beauté dans le four, le dessus finit toujours par se fendre...Que fais-je de mal ?! :-(



Funrabbit 05/05/2011 22:08



Je pense que ça peut venir du four : depuis que j'ai changé le mien, ils sont tous fendus. Je remplis les fentes de sauce ou je coupe avant de servir, c'est la seule solution que j'ai trouvé ;-)



sarasan 05/03/2009 19:48

Bon et bien voilà!.... C'est bien malin tout ça! A cause de toi, je suis OBLIGEE de faire ce cheesecake pour le dessert de demain...C'est vraiment pas juste pour la gourmande que je suis.....

farah 25/02/2009 17:43

bonjour je voudrais savoir si on peut mettre que du fromage frais ?merci

Funrabbit 25/02/2009 20:24


Sans souci ! Tu peux mettre uniquement du fromage frais. Si je mets en plus du fromage blanc, c'est juste pour alléger un peu la note calorique, mais ça n'a rien
d'obligatoire !


Sophie L. 23/07/2008 14:47

La prochaine fois que tu en prépare un, je veux être de la partie !!!!!

Titia 28/05/2008 22:32

Quelle jolie recette, et régressive à souhait, je note, ça plait à tous ce genre de gateau, miam !