Gougères

Publié le par Funrabbit

Je ne vous l'ai peut-être jamais dit, mais je suis née à Nevers, en plein centre France. Bon, certaines mauvaises langues disent que personne ne peut se vanter d'être né là-bas, mais c'est sûrement parce qu'ils ne connaissent pas les spécialités bourguignonnes !

Parmi les vins, les fromages, les potées, les galettes aux griaudes (brioche salée au porc) et autres escargots au beurre aillé, il y a les gougères. Savoureuses petites bouchées fondantes et bien gonflées qui accompagnent à merveille l'apéritif ! Pour ceux qui ne voient vraiment pas, ce sont des chouquettes, mais sans le sucre et avec du fromage… tout un programme !

Une fois de plus, c'est ma mère qui m'a appris. Sa recette est infaillible et je ne connais de toute manière pas d'autre façon de faire ! Partout où j'ai mangé des gougères, c'était la même !

Maintenant, vous aurez au moins une bonne raison de voir la Nièvre, et la Bourgogne en général, avec un œil (et un palais) plus ouvert !

Pour une douzaine de grosses gougères

- 70g de beurre
- 1/4 de litre d'eau
- 100g d'emmenthal
- 150g de farine
- 4 œufs
- Sel et poivre


Préparation

Mettez l'eau et le beurre dans une casserole et portez à ébullition.

Salez et poivrez à votre goût : n'ayez pas peur, sinon c'est fade ! Pour moi, c'est 4 ou 5 tours de moulin à poivre et 1/2 cuillère à café de sel.

Préchauffez le four à 200°.

Retirez du feu et ajoutez la farine d'un coup. Quand elle est incorporée, remettez à feu doux et desséchez la pâte (remuez jusqu'à ce qu'elle se décolle des bords de la casserole).

Laissez tiédir puis ajoutez les œufs battus un par un (le premier est difficile, mais persévérez, après, ça va mieux !).

Ajoutez le fromage râpé et formez des tas de la taille d'un œuf sur une plaque recouverte de papier sulfurisée.

Enfournez pour 20 à 25 minutes en surveillant la couleur et surtout en n'ouvrant pas le four (sous aucun prétexte, et même sous la menace vous ne devez pas ouvrir la porte tant que la cuisson n'est pas terminée et que les gougères n'ont pas "poussé" !).

NB : vous pouvez les servir (chaudes ou froides) à l'apéritif ou même en entrée avec une salade et les fourrer avec ce que vous voulez : du fromage frais, du caviar d'aubergine, une mousseline de saumon… ou même directement incorporer un ingrédient "magique" dans la pâte (jambon, comté, bleu d'Auvergne, chorizo…). Vous pouvez également les faire plus petites pour obtenir des bouchées et du coup, pensez à ajuster le temps de cuisson !

Publié dans Apéritifs

Commenter cet article

ROMAIN 11/08/2008 19:02

ah la bourgogne ! pour moi ca évoque surtout quelques vins de classe !je connaissais pas les gougères mais je vais essayer car cette année on boycotte tout ce qui ressemble à une cacahouète , vive le guacamole maison, les rillettes de sardines, la tapenade et les gougères!!!!!bises

alexandra 11/08/2008 16:38

C'est trop bon les gougère,s mais c'est drôle je savais pas que c'était de Bourgogne, je croyais que c'était de chez moi en Savoie !Et sinon euh, en Bourgogne il y a des galettes à la brioche au porc ? Ca doit pas être léger !

helene06 10/08/2008 18:42

hum j'adore les gougères en apéro!